Bureau d'Enquêtes et d'Investigations spécialisé dans le surnaturel
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les poisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrcée

avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Les poisons   Mar 2 Aoû - 11:23

Afin de pouvoir différencier rapidement ses poisons, Cyrcée a établi un code couleur en plus des étiquettes mises sur chaque fiole.

Plus la couleur est foncée, plus le dosage est concentré.

De même chaque fiole est faite d’un alliage de cristal et de plomb la rendant incassable. Les fioles d’antidote sont, en plus, munies d’une chaine empêchant le bouchon d’être séparé du corps de la bouteille. En effet ce dernier contient une petite dose du poison correspondant, pour rappel, ce qui peut être fort utile en cas de souci !

Fiole verte : Poisons incapacitants – Hallucinogènes

- Endormissement
- Engourdissement
- Hallucinations
- Divagations
Etc…

La plupart de ces drogues sont faites pour handicaper l’adversaire sur une période plus ou moins longue. Souvent utilisés par les archers, elles sont très proches des poisons type «empoisonnement » mais les incapacitants ne laissent pas de séquelle, même à haute dose, d’où leur différenciation.


Fiole jaune : Empoisonnement

- Vomissements
- Diarrhées
- Forte fièvres
- Maux de tête
Etc….

Ces toxines-là sont utilisées pour perturber, par exemple, un camp entier afin servir de camouflage à un meurtre ou le vol de documents. Souvent mis dans les boissons ou les aliments leur action est faite pour durer plusieurs heures voire des jours si l’empoisonneur est doué.

Si la dose est trop forte ou mal calibrée, les organes vitaux comme les reins, le foie peuvent en garder des séquelles.


Fiole rouge : Poisons Létaux

- Crise cardiaque
- Asphyxie
- Contractions musculaires allant jusqu’à la mort (mort extrêmement douloureuse)
- Embolie cérébrale
Etc….

Faites pour tuer sans être détectées, ces toxines sont redoutables d’efficacité. La couleur dans ce cas-là n’est pas faite pour la concentration mais pour le poids de la cible, car, de toute façon, elle sera assassinée.


Fiole Violette : Antidote

Les antidotes fabriqués par la Toile sont des contrepoisons à large spectre, leur permettant d’annihiler les drogues correspondantes à la couleur de la légère dose de poison contenue dans le bouchon.

De ce fait, d’un simple coup d’œil, l’utilisateur saura laquelle prendre.

De plus tous les antidotes sont d’une couleur violette facile à repérer, car, dans la plupart des cas, la rapidité de son absorption est primordiale.


Dernière édition par Cyrcée le Mar 2 Aoû - 12:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrcée

avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Les poisons   Mar 2 Aoû - 11:26


Liste non exhaustive de quelques poisons créés par et pour la Toile :



Le Pourpre :

Poison mortel provocant une crise cardiaque foudroyante.

Cette toxine se présente sous forme d’une pate grasse, qui, mélangée à des pigments de couleur, peut servir de rouge à lèvres. Pour tuer, il suffit d’embrasser sa victime. L’effet peut être immédiat, ou, si l’on a eu la bonne idée de donner une faible dose d’antidote sous forme liquide à sa proie auparavant, l’effet en sera retardé, laissant le temps à l’assassin de disparaitre.

L’antidote doit être pris avant l’application sur les lèvres, un cachet sous la langue à laisser fondre empêchera le poison de tuer son porteur.


Les Fleurs du Mal :

Ce poison, ou plutôt la plante servant à sa conception est une des plus étranges qu’il soit.

Tout d’abord, cette somptueuse fleur ne pousse qu’aux alentours d’Idyllée, ou des ruines de Sharlayan et les secrets de sa culture sont jalousement gardés.

Les pétales de cette magnifiques fleur sont d’un noir profond, le touché velouté et elle dégage un parfum exceptionnel.

L’essence de cette fleur, seule, sent « simplement » extrêmement bon, mais très volatile, et c’est là que réside toute la dangerosité de cette plante.

Suivant la procédure de distillation et mélangée à différents additifs on peut obtenir :

- Un parfum envoûtant, laissant peu de personnes indifférentes. Sa rareté et sa suavité sans pareille en fond un produit extrêmement couteux que les femmes les plus riches s’arrachent.

- Un médicament particulièrement efficace contre l’asthme et les autres maladies pulmonaires. Ses propriétés décongestionnantes ne sont plus à prouver, et bon nombre de soigneurs l’utilisent régulièrement. Bien évidemment, il s’agit, là encore, d’un produit rare qu’aucun malade de la Brouillasse, par exemple,  ne pourrait se procurer.... Officiellement en tout cas….

- Troisième utilisation, et la plus redoutable : de médicament décongestionnant, il devient un obturant empêchant la cible de respirer. Ses voies respiratoires se bloquent brutalement, l’étouffant en quelques minutes, lui laissant le temps de souffrir le martyre…


La Sarrazine :

Ce poison agit sur la durée et doit être inoculée à sa victime. Une simple piqure et quelque minutes après, la cible va devenir totalement folle, voyant des choses, les ressentant même, à tel point qu’il se fera tuer par ce qu’il voit, le cerveau ne faisant plus la différence entre  illusions et réalité.


Cauchemar :

Très peu d’empoisonneurs savent le faire et même les pires tueurs n’osent pas se servir de ce poison. Cette toxine vient d’un poisson exotique très difficile à dénicher et il se dit qu’elle aurait été découverte il y a très longtemps par les Sahuagins, mais rien n’est prouvé.

Qu’elle qu’en soit son origine, cet horrible poison ne tue pas, mais plonge sa victime dans une léthargie si profonde qu’on la pense décédée. Son cœur bat extrêmement lentement, son corps devient froid et rigide, pourtant, son cerveau et ses terminaisons nerveuses sont, eux, toujours actifs !

Les rares personnes revenues de cet état décrive une horreur effroyable : privée de la faculté de communiquer mais pas celles de ressentir ou voir, elles hurlent intérieurement sans être entendues.

On ne peut qu’imaginer l’indicible en pensant aux victimes embaumées dans cet état, ou même enterrée sans pouvoir faire autre chose qu’attendre une mort  longue et épouvantable.

Heureusement, il existe un antidote, mais il doit être donné avant un certain laps de temps. S’il est injecté trop tard, rien ne pourra sauver la victime, seule solution si l’on connait son état : la tuer pour lui éviter d’horribles souffrances.


Carnage :

Non léthal mais non moins ignoble, le Carnage est, tout comme le pourpre, un poison de « contact » : il suffit de l’appliquer sur la peau pour que ces effets nocifs s’activent.

Et quel effet ! Il s’agit d’un nécrosant, une toxine capable de manger et pourrir les chairs. Les soins à donner si l’on n’a pas d’antidote : découper et cautériser les plaies nécrosées, ce qui laisse des cicatrices épouvantables.

Souvent utilisée par des femmes jalouses ou envieuses voulant défigurer une rivale.

Cyrcée sait le faire, mais ne l’a fabriqué que pour en chercher un antidote rapide, efficace et…. Cicatrisant !

Par contre, elle est actuellement en train d’étudier la possibilité de le transformer en solution buvable…. Le rendant horriblement et douloureusement mortel.


Le Bavard :

Finissons par un poison aux effets cocasses. Se dissolvant rapidement dans n’importe quelle boisson, cette petite toxine rend sa victime extrêmement joyeuse et prête à discuter de beaucoup de choses…. Enormément de choses ! Il ne s’agit pas d’un quelconque sérum de vérité mais plutôt un désinhibiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les poisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CATALOGUE : Poisons - Armes - Assassinats
» Sophia Elarcisis - Marchande itinérante de poisons
» Serika la dame aux poisons. [Belette]
» Cours de potions n°2 : Poisons et Antidotes
» Steve Rogers - Captain America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie Arachne :: Organisation Criminelle La Toile - [Partie RP] :: La Toile-
Sauter vers: