Bureau d'Enquêtes et d'Investigations spécialisé dans le surnaturel
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Message mémoquartz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akua Dhoro

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 27/01/2017

MessageSujet: Message mémoquartz   Mar 15 Aoû - 23:43

Il y avait longtemps que le mémoquartz n'avait pas clignoté d'une lueur rouge. Il y a quelques temps, toute les semaines un message apparaissait sur les mémoquartz du Bureau. La plupart n'étant que des rapports routiniers d'informations. D'autres fois des rappels et demandes sur divers points et sujets. La xaela apparaissant toujorus ave cun air distrait, parlant de façon décousue entre digression et idées lui venant en tête mais arrivant, bon gré mal gré, au bout de ses idées.
Mais ça, c'était avant.
Depuis plusieurs semaines, c'était le calme plat. Entre les voyages prévus pour l'Orient, les missions, les conflits, la guerre, l'ingénieure miniature de l'équipe s'était faite... Curieusement discrète. Invisible, inexistante. Un morceau de mobilier disparaissant des pensées et des souvenirs des gens jusqu'à ce que quelque chose, généralement un drone ou un de ses "assistants" ne se fassent voir et ramènent sur le devant son existence. Et même cela allait en diminuant. De plus en plus souvent seuls les drones et assistants étaient visibles. Comme... Excités ? Impatients ? Sur les nerfs ? Difficile à dire. Mais tous pouvait s'accorder que l'activité bouillonnante ne pouvait avoir que deux conclusion : une explosion ou une réussite.

Quel ne fut pas la trépidation a l'intérieur du bâtiment du Bureau quand ni l'un, ni l'autre, ne se produisit. A la place... Cette simple lueur. Ce message. Cette réponse ?

Contrairement à son habitude, la xaela ne semblait pas inattentive, occupée ou, tout simplement, en train de travaillée. Elle ne disait rien non plus mais osn regard violet était concentré sur le mémoquartz. D'une lueur toujours aussi peu chaleureuse malgré le sourire simple mais plaisant sur ses lèvres sombre. Comme un pantin imitant quelque chose l'ayant déjà vu faire des centaines et des centaines de fois.
Et toujours Akua ne disait rien.
Les secondes devenaient minutes, les minutes grandissaient et seul le bruit répétitif des ongles, enfin griffes, de ses mains sur son bras se faisait entendre. A croire qu'elle aurait activée le mémoquartz par accident...


"Hmm." Ou non. "Il est curieux... D'hésiter. Habituellement je sais toujours quoi dire. Ou faire. Ou réagir. C'est une de mes, nombreuses, qualités. Nécessaire aussi compte tenu de mon métier et de mes habitudes, il vaut mieux avoir la main sûre quand l'on dois manipuler des composants hautement instables voir dangereux et risquer des explosions pouvant vaporisé mon corps, ce laboratoire et, probablement, cette demeure." Elle cligne doucement des yeux avant de gloussée sans réel chaleur. Imitant simplement le mouvement. "Aaah. Mes excuses mes chers. Il semblerait que je n'ai pas perdue mon talent sur la digression aussi." Sa queue ondule docilement derrière elle, seul réel signe de son amusement alors que son sourire reste toujours désespérant impersonnel. "Allons où voulais je en venir ? Ah oui. Quelques explications déjà sans doute ? Ou alors peut être d'abord les cadeaux ? je ne sais pas vraiment ce qui serait le mieux."

Riante doucement de nouveau, la xaela décroise, enfin, les bras. S'avançant vers le mémoquartz qu'elle utilise pour montré le reste du laboratoire. Une demi douzaine de drone restant dans les airs comme la "regardant" alors que tout autant de pantins mécaniques restent droit à observés Akua. Cette dernier semble limite pensive alors qu'elle reprend. "Je suis presque sûre qu'ils seront démontés et réutilisés en autre chose mais je tenais simplement à dire que, avec ce message, j'ai transmit à tous les codes d'activations et de contrôles des drones et de mes assistants. 001 à 006 sont donc sous vos ordres en cas de besoin. Je suis presque sûre qu'ils ferrons de bonnes cibles d’entraînements au besoin." elle glousse doucement. "Oh. Cyrcée ? Tu as, bien sur, le contrôle total sur tout ça. Comme pour les petites araignées, tes ordres sont prioritaires. Même aux miens désormais." il est curieux de voir à quel point tout cela semble... L'amusée. Lui plaire. Elle sourit de façon nettement moins plaisante mais franche. Un demi sourire en coin presque crispé mais déclarant son amusement certain de la situation. "Si vous n'en avez pas besoin prenez au moins le temps de récupérer les composants les fabriquant. Il serait déplaisant de gâcher ainsi de telles ressources. Bien, quoi d'autres... Ah ! Oui."

De nouveau l'image se déplace avec le pas fluide de la xaela. Semblant presque dansée alors qu'elle glisse sur le sol froid et métallique du laboratoire. Arrivant devant le poste de travail, activant alors l'hologramme de l'aéronef avec un petit sourire. "J'ignore si quiconque à jouer avec mais, si tel est le cas, je tenais simplement à annoncer que j'ai finit l'entretiens et réparation de l'aéronef. Ce dernier étant désormais "opérationnel". Je déconseille néanmoins de voler en territoire garlemaldais. Leur canon anti-aériens sont précis." Son ton... Est léger. Visiblement une plaisanterie. "Bien sur j'y ait ajouter armes et munitions en cas de besoin. L'avantage des armes à feux c'est que n'importe qui peut devenir dangereux avec." Elle secoue alors la tête pour elle même. Se détournant de l'hologramme, qui s'éteint sans un bruit. L'image suivant toujours les déplacements de la xaela. Montrant plus encore du laboratoire : caisses rangés; tableaux de calculs propres et nettoyés, aucuns matériels ne traînant nul part. L'endroit est propre, impeccable. Il ne demande plus qu'à être utilisée. Et, doucement, la scientifique dépose le mémo' sur son" bureau". Trois caisses en bois dans un coin.

"Je ne suis pas connue pour tourner autour du pot. Sauf si ce dis pot est fait de matière première irremplaçable... Ou ne soit piégé. Mais alors pourquoi piéger un pot me diriez vous ? De multiples raisons à cela. La première, bien évidement, étant simplement pour nous induire en erreur et ainsi nous forcés à trop réfléchir à la situation au point de n'arriver à aucune décision. L'autre raison serait simplement de... De digressé comme je le fait désormais." Elle cligne doucement des yeux avant de rire doucement. Sa queue s'enroulante délicatement autour de sa taille. "Mes excuses. J'admettrais m'être perdue dans mes pensées. Au moins je ne changerais pas même avec mon départ." Son attention est, brièvement, pris par quelques bruits à sa droite. Haussant un sourcil vers la source du bruit avant qu'elle ne secoue la tête, revenant au mémoquartz. "Bien sur je serais la première à admettre que je suis créature d’égoïsme. Je tiens à vous mais je tiens plus encore à moi et à mes secrets... Entres autres. Enfin "parfois"." Un fin sourire sardonique se dessine sur ses lèvres, si fin et si rapide qu'on pourrait croire l'avoir imaginé. "Cela a, néanmoins, créer diverses tensions récentes au sein du Bureau. Autant cela est d'un intérêt d'étude sociale non négligeable, autant c'est particulièrement désagréable de devoir gérer ses... Emotions. Même ce mot je ne l'aime pas." Elle fait une moue qui passerait pour adorable si ses yeux avaient de la chaleur en eux. "Bien sur cela serait une raison fortement égoïste pour simplement partir. Non, non. C'est une des raisons mais j'admettrais que cette dernière est surtout négligeable comparé au reste de mes raisons, et désirs, pour m'éloigner. Le premier étant le danger constant et grandissant de ces derniers mois. Autant je suis habituée à cela, autant j'ai... Un mauvais pressentiment. Ajoutons à cela diverses gestions déplaisante de mes propres systèmes et j'admettrais avoir besoin d'un... Comment dire cela ? Retour aux sources ? L'expression n'est pas parfaite mais elle devra faire l'affaire."

Calmement la xaela se lève de son fauteuil. Revenant au bureau de bois et de caisse avec divers papiers. Des schémas, de son corps. Des rapports médicaux, de son corps, de son être. Bref tout ce qui la concerne. Réunissant les papiers qu'elle dépose calmement sur un coin de table. Regardant, sérieusement, le mémoquartz. "J'ai des soucis. Je serait franche. J'ai des pensées n'étant pas les miennes; Certaines allant de l'assassinat de toutes les personnes autour de moi au vol de secrets gouvernementaux. J'ignore d'où, comment, et pourquoi elles viennent et existent mais elles sont là. Le Bureau a déjà assez de soucis entres ses membres, ses missions, ses voyages et dangers pour s'en occuper. Donc je préfère... Prendre les devants et aller, moi même, au cœur des choses. Je serais plus rapide seule de toute façon." Elle secoue la tête alors. Visiblement amusée. Visiblement ne croyant pas un traite mot de ses derniers propos non plus. "Bien sur je "pourrais" demander. Je suis sûre que j'aurais de l'aide et tout ce qui comporte mais... Comme dis je suis créature d’égoïsme. Et mon ego m'interdis de demander de l'aide et risquer qui, et quoi, que ce soit pour quelque chose me concernant moi." Gloussante, elle se redresse. Souriante plaisantement au mémoquart. "Je laisse mes armes, armures et diverses tenues au Bureau. L'armure magitek, si vous arrivez à la réparée, est à vous. Mes plans sont disponible ici et Lys ? Tu trouveras le pisto-soin chez toi." Tapottante sa lèvre inférieure, elle semble pensive... Avant de claquée des doigts. "Oh. Si je meurs ou venais à être capturée ne vous en faite pas. J'ai finalement conçut, et installée, la "surprise" dans mon corps. Je n'ai pas encore testée la puissance mais j'ai... Chargée l'explosif." Elle glousse alors. Amusée, clairement.

"Enfin... Mes chers, veuillez passer une bonne soirée. Et un bon voyage jusqu'en orient." Elle sourit en coin. Le message enregistré, et envoyer, pendant le trajet en navire jusqu'en orient. Nul doute qu'elle auras pensée aussi à ce qu'il ne soit visible que "trop tard" par les autres. Laissant plusieurs jours, voir semaines, à la xaela dans son avance. La dernière image est celle de Akua, s'éloignante en sifflotante un air musical propre à la Brumée... Suivit par une flèche de métal rougeoyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Message mémoquartz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Message from Barak Obama
» Pas de message d'activation
» Message pour le roi
» Nouvelle fenêtre de saisie de message annulée.
» Message de l'administrateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie Arachne :: Le Bureau d'Enquêtes et d'Investigations :: Background et Anecdotes-
Sauter vers: