Bureau d'Enquêtes et d'Investigations spécialisé dans le surnaturel
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Cyrcée] Protection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrcée

avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: [Cyrcée] Protection   Sam 9 Juil - 10:26

Une main durement plaquée sur sa bouche, la froideur d'une lame sur sa gorge, voilà comment Morgant Sadler, marchand en plein essor fraichement débarqué à l'Assise se réveilla….

Il écarquilla les yeux et tenta de crier mais un "chuuuuut" suivie d'un tapotement de la lame sur son cou l'en dissuada rapidement.

Il fixa, les yeux fous de terreur l'ombre noire qui le surplombait. La lune blafarde éclaira les yeux de la créature alors qu'elle se penchait sur lui. Des yeux de chat, taillés en amande, de la couleur du miel, pailletés d'émeraude, deux joyaux dans lesquels l'on se serait volontiers perdu si leur froideur ne nous faisait pas penser aux mortels prédateurs rôdant dans les sombres mers d'Eorzea.

"Je suis là pour te tuer Morgant….. mais tu es innocent….. Alors nous allons simplement parler, de celui qui veut t'assassiner." Souffla-t-elle contre son oreille. "Je vais enlever ma main, mais tu ne hurleras point, crie juste une fois, et on retrouvera ton corps froid."

Elle le fixa, dans l'attente d'une approbation, qu'il donna d'un mouvement frénétique de la tête.

Elle le lâcha, lentement, sans le quitter du regard, puis vient s'assoir sur le lit.

De son côté, Morgant se releva lentement, s'épongeant le front du coin de son drap.

"Qui…. Qui veux me tuer et pourquoi" Bafouilla-t-il.

La femme masquée fit voleter sa main, comme chassant une mouche.

"Le qui, je m'en occuperais, le pourquoi est plus important. Tu es devenu un grand marchand, et tu as donc attiré bien des convoitises….. l'un de tes concurrents te hais suffisamment pour avoir fait appels à mes services"

"Pourquoi vous ne me tuez pas alors ?" Il se mordit violemment la langue après avoir posé la question. Etait-il fou de lui demander une chose pareille ?

Elle ricana et il frémit.

"Je ne tue pas aveuglement, j'ai des…. Principes….. J'ai enquêté sur toi, et tu n'es pas une de mes proies. Celui qui m'a appelé" Elle gronda sourdement, faisant se recroqueviller le Hyurois. "Il va me le payer…. Mais toi, tu as un souci plus grand que tu vas devoir régler"

"Que… quoi ?"

Elle se releva lentement, sans le moindre bruit, le fixant à nouveau en penchant la tête.

"Ton ennemi est puissant, et je doute être la seule à avoir été appelée. Suivant mes Lois, tu ne risques rien de moi…. Mais nous n'avons pas tous les mêmes préceptes, tu es toujours en danger, tu vas devoir te protéger."

Il se redressa, son angoisse revenant.

"Mmmais comment ?? Et si demain j'étais encore attaqué ?! Je dois prendre des dispositions et je…. Je !!!"

Elle l'arrêta d'un geste de la main.

"Pour le moment, tu es sous ma protection, dans une semaine, ils ne seront plus là"

Morgant cligna des yeux

"Ils ? Mais c'est qui ils ?"

Soudain, la pénombre de sa chambre sembla se mouvoir et il poussa un très léger cri qu'il étouffa de ses mains en voyant trois…. Quatre ? ombres noires glisser légèrement, certainement pour qu'il les voit, avant de repartir dans l'obscurité de la pièce.

Il regarda la femme, ahuri.

"Tu ne les verras plus, mais ils seront là, autour de toi. Tu es protégé durant sept jours….. Cela te laisse le temps de trouver tes propres hommes. Choisis les bien, paies les bien, et ils te seront fidèles. Je m'occupe du commanditaire, mais tu attiseras d'autres jalousies….. Ne l'oublies pas"

Il hocha de la tête, toujours à la limite de la panique et son regard glissa vers l'endroit où les ombres étaient apparues… Plus rien….. Il ouvrit la bouche, tournant la tête pour fixer la tueuse et hoqueta….. Il était à nouveau seul dans sa chambre…. Il s'affaissa sur son lit, tremblant de tous ses membres, réalisant que la mort l'avait épargné.

------

Les deux gardes regardaient d'un air dégoûté la charogne qu'un camelot leur avait signalée. Il l'avait vu en passant dans les bois de Gridania et s'était dépêché d'aller voir des gardes de Brancharquée.

"Mais qu'est ce qui lui a pris de se promener par ici à celui-là ?" grogna le premier.

Son comparse haussa des épaules.

"Qu'est-ce que j'en sais moi ! Il a dû croire que ses gils le protègeraient ! Résultat…. Il s'est fait bouffer….." Il ricana un peu en fronçant du nez, l'odeur du cadavre commençant à être trop forte.

"Bon, on le met dans la carriole et on le ramène, riche ou pas, un mort, ça pue !"

Aucun des deux ne prêta attention aux blessures recouvertes par les crocs des charognards, aucun ne s'étonna qu'un marchand grassouillet soit venu en pleine forêt, seul.

Pour eux…. Il n'était qu'une bête victime de plus, mais pour les futurs clients d'Arachne, c'était un avertissement….. On ne l'appelait pas pour tuer impunément….


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Cyrcée] Protection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» protection d'hivernage essais
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» [ Protection Rapprochée ] PV
» Operations de protection du Morne l'Hopital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie Arachne :: Le Bureau d'Enquêtes et d'Investigations :: Background et Anecdotes-
Sauter vers: